Le sergent Blandan

DSC_0236

05 Nov Le sergent Blandan

Sergent Blandan en bronze patiné signé Gauthran hors concours.
Indication sur le socle » surtout ne nous pressons pas et visons juste par Blandan en luttant avec 21 hommes contre 30 arabes » .
Le sergent Pierre-Hippolyte BLANDAN est né le 9 février 1819 à Lyon. Engagé pour 7 ans le 14 janvier 1837 au 8ème de ligne, il passe au 26ème de ligne le 28 février 1838. Caporal le 6 août 1839, il est nommé sergent le 1er février 1842. C’est dans ce Régiment qu’il sert lorsque se produisent les évènements qui nous intéressent. Le 26ème Régiment d’infanterie à savoir son ler Bataillon débarque à Bône, le 9 septembre 1837. Il participe entre 1837 et 1842 à tous les combats qui se déroulent dans la Province de Constantine: expédition de STORA, celle contre les HARACHTAS, et contre Ahmed l’ancien Bey de Constantine. L’année 1839 est marquée par l’expédition contre les ANNEMCHAS et celle de l’oued RADJETT. Entre 1841 et 1844 c’est dans les Provinces d’Alger et d’Oran que nous retrouvons le 26° RI. Le 26e RI fait partie des colonnes qui sillonnaient le pays pour harceler l’ennemi et permettre le ravitaillement des places. Expédition de MEDEA et de MILIANA, expédition de TLEMCEM de NEDROMA, de LALLA-MARNIA destruction du fort de SEBDOU. Le 2e Bataillon rejoint Alger le 29 juin 1841. Trois compagnies sont stationnées à BOUFARIK; c’est de là qu’une correspondance extraordinaire doit partir le 11 avril 1842 pour BLIDA. Pour l’escorter on ne peut réunir que 18 hommes du 26e de ligne, un brigadier et 2 chasseurs à cheval du 4e chasseurs. Cette escorte est placée sous les ordres du sergent BLANDAN et le faible détachement se met en route. Arrivé à proximité du ravin de BENI-MERED il tombe dans une ernbuscade tendue par un élément très supérieur en nombre. Il n’est pas possible de se soustraire au combat ni même de choisir une position favorable à la riposte, et chacun défend chèrement sa vie à l’exemple du sergent BLANDAN qui tombe frappé de 3 coups de feu: en tombant il s’écrie;  » Courage, mes amis ! défendez-vous jusqu’à la mort ! « . Les braves en effet se défendent sans recul, pas un ne fléchit; mais bientôt le feu supérieur des arabes a tué ou mis hors de combat dix-sept de nos braves.
Prix : 2500 €
Artiste : Gauthran
Epoque : 19ème siècle
Etat : Parfait état

Matière : Bronze
Largeur : 17 cm
Hauteur : 49 cm
Profondeur : 17 cm
Objet mis en vente par :
Antiquités Paul Azzopardi
Antiquités Décoration
226 rue Paradis -13006 Marseille 7bis avenue des 4 Otages 84800 Isle sur Sorgues
Marseille 13 006 -84800
04 91 53 05 48
06 09 30 88 67
 CONTACTER L’ANTIQUAIRE
 AJOUTER CET OBJET À VOTRE SÉLECTION
 SUIVRE CET ANTIQUAIRE
 VOIR LA GALERIE DE CET ANTIQUAIRE
 IMPRIMER FICHE